Le Sentier Notre-Dame–Kapatakan, aussi connu sous le nom de « Petit Compostelle » du Saguenay–Lac-Saint-Jean, est un parcours de marche de plus de 215 km qui relie la statue de Notre-Dame-du-Saguenay, juchée sur les hauteurs du cap Trinité à Rivière-Éternité, à la statue de Notre-Dame-de-Lourdes, enchâssée dans la grotte de l’Ermitage Saint-Antoine, sanctuaire national, à Lac-Bouchette.

Par monts et par vaux sur les bords du fjord du Saguenay, par plaines et par coteaux en bordure du lac Saint-Jean, ce kapatakan (traduction de sentier en langue innue) permet la découverte des hauts lieux de culture et de spiritualité dans le décor naturel enchanteur de la région. Un parcours inspirant qui invite le randonneur à vivre une expérience de pèlerinage.

KM
215
Étapes
10
TENTATIONS
18
Aires de repos
45

QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES

1

Dois-je m’inscrire pour marcher le Sentier Notre-Dame – Kapatakan ?

Non. Aucune inscription. Le SNDK se marche en autonomie. Vous partez le jour souhaité et vous
marchez à votre rythme, selon votre condition physique et votre capacité de marche.

2

Puis-je marcher le Sentier Notre-Dame – Kapatakan seule ?

Oui. Le SNDK est très sécuritaire. Dans un article paru dans la presse, il y a quelques années, une journaliste déconseillait de le marcher en solo… elle craignait les segments qui passent en forêt. Le meilleur moyen de ne pas craindre les ours est de marcher en faisant du bruit ou en ayant sur soi une clochette à ours. Il ne faudrait toutefois pas croire que de telles rencontres sont fréquentes.

3

À quel moment de l’année puis-je marcher le Sentier Notre-Dame – Kapatakan ?

Le sentier est accessible dès la fin de semaine de la Journée nationale des Patriotes (mi-mai) jusqu’à la fin de semaine de l’Action de grâces (mi-octobre). En dehors de cette période, un certain nombre d’hébergements situés le long du SNDK ne sont pas ouverts mais le sentier demeure accessible pour les aventuriers.